Accueil

CITATIONS (2017-...)

Citations (archives 2012-2016)

Citations (archives 2008-2012)

LES TEXTES DU MOIS (2017-...)

Textes du mois (archives 2012-2016)

Textes du mois (archives 2008-2012)

HISTOIRES DRÔLES ET ABSURDES

Histoires drôles et absurdes (archives 2011-2012)

NOTES DE LECTURE

Notes de lecture (2012-2016)

notes de lectures (archives 2008-2012)

MA BIBLIOTHEQUE IDEALE

Ma bibliothèque idéale (archives 2012-2016)

ma bibliothèque idéale (archives 2008-2012)

carnet d'écriture n°1 (2009-2011)

carnet d'écriture n°2 (2012)

Carnet d'écriture n°3 (2012-2013)

carnet d'écriture n°4 (2014-2016)

DICTIONNAIRE DES MOTS ADOPTES

ELOGE DE LA FRANCOPHONIE

coin Caratini I César

COIN CARATINI II Auguste

COIN PROUST

COIN TOURNIER

COIN DES PETITS BATEAUX

RECENSEMENT DES TEXTES

RECENSEMENT DES OEUVRES.

RECENSEMENT DES TEXTES AUTOGRAPHES.

RECENSEMENT DES FILMS

ABECEDAIRE ANTIQUE.

Cicéron

ABECEDAIRE MYTHOLOGIQUE.

éléments de religion romaine

Les esclaves dans la société romaine antique de la fin de la République

la mort dans la Rome antique de la fin de la République

Coin cinéma n°1

coin cinéma n°2

coin cinéma n°3

coin cinéma n°4

coin cinéma n°5

coin cinéma n°6

GRAMMAIRE FRANCAISE

LES NOTIONS DE BASE

LE NOM

homonymes, paronymes

LE VERBE

le verbe et ses assistants

les différentes formes du verbe

Valeurs temporelles, aspectuelles et modales des temps de l'indicatif

le subjonctif et l'impératif

PRINCIPAUX ACCORDS

accord des noms

accord des adjectifs et des déterminants numéraux

accord des participes passés.

LA PHRASE

mémento grammatical

mémoire musicale

Oscar Wilde

coin cinéma n°2

2. A perdre la raison.

 

A perdre la raison

 

 

Synopsis

Murielle et Mounir s’aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d’avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. Murielle se retrouve alors enfermée dans un climat affectif irrespirable, ce qui mène insidieusement la famille vers une issue tragique.

 

 

Je n'en dirais pas plus pour ne pas déflorer le dénouement qui m'a surpris.Il y a beaucoup d'ambiguïtés dans cette espèce de huis clos familial rendu oppressant par la présence excessivement généreuse et envahissante du bienfaiteur de Mounir....

"Femmes,  je vous aime" serions tentés de dire avec Julien Clerc devant tant d'abnégation à moins que l'on ne s'agace de tant de docilité et d'acceptation d'une culpabilité démesurée.

 

Ne pas lire la suite si vous ne voulez pas connaître le dénouement.

 

Médée des temps modernes, Murielle aurait eu ma sympathie si elle avait tué l'incruste, si elle s'était rebellée contre l'oppresseur si irréprochable. Agacé par sa soumission excessive dès le début (chute dans l'escalier, repas non préparé, etc), je suis troublé par la subtilité du jeu des acteurs et l'ambiguïté que chacun porte: elle agace et on l'aime; Mounir peut agacer aussi par son machisme, mais il semble plus maladroit et pris dans l'étau de son bienfaiteur que foncièrement méchant. Quant à l'incruste, il ne se cache pas de ses bienfaits et n'hésite pas à exploser de colère quand Mounir et Murielle projettent de partir au Maroc sans lui. On pourrait s'attendre à des méfaits de sa part. On aurait envie de le détester. Pourtant, il est généreux et irréprochable en un sens. En un sens seulement....

Note écrite à la rediffusion du film, quatre ans après: Je ne suis pas d'accord avec l'adjectif irréprochable. Chacune de ses attitudes et de ses remarques sont autant d'un venin que ce médecin injecte non pour soigner par homéopathie mais pour nuire. Quand le film était sorti, sa fin m'avait sans doute fait éprouver de l'aversion pour l'infanticide. Cette fois, je connaissais la fin, et je l'ai vu tout autrement. Si l'acte reste évidemment odieux, la responsabilité du prétendu bienfaiteur me semble encore plus ignominieuse et celle de la mère moindre.

__________________________Simorgh fête son quatrième anniversaire_________________

1.INTOUCHABLES

INTOUCHABLES
 

Réalisé par Éric Tolédano, Olivier Nakache
Avec François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, Audrey Fleurot, Clothilde Mollet, Grégoire Oestermann

Tous publics
Durée : 1h47. - Genre : Comédie
Sortie nationale le 02/11/2011 - En salle depuis le 1 novembre

Synopsis

À la suite d'un accident, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref, la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement... Deux univers qui se télescopent pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu'inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra... intouchables.

 

Drôle et bien joué. La rencontre de deux mondes et la renaissance qui surgit de cette rencontre.