Accueil

CITATIONS (2017-...)

Citations (archives 2012-2016)

Citations (archives 2008-2012)

LES TEXTES DU MOIS (2017-...)

Textes du mois (archives 2012-2016)

Textes du mois (archives 2008-2012)

HISTOIRES DRÔLES ET ABSURDES

Histoires drôles et absurdes (archives 2011-2012)

NOTES DE LECTURE

Notes de lecture (2012-2016)

notes de lectures (archives 2008-2012)

MA BIBLIOTHEQUE IDEALE

Ma bibliothèque idéale (archives 2012-2016)

ma bibliothèque idéale (archives 2008-2012)

carnet d'écriture n°1 (2009-2011)

carnet d'écriture n°2 (2012)

Carnet d'écriture n°3 (2012-2013)

carnet d'écriture n°4 (2014-2016)

DICTIONNAIRE DES MOTS ADOPTES

ELOGE DE LA FRANCOPHONIE

coin Caratini I César

COIN CARATINI II Auguste

COIN PROUST

COIN TOURNIER

COIN DES PETITS BATEAUX

RECENSEMENT DES TEXTES

RECENSEMENT DES OEUVRES.

RECENSEMENT DES TEXTES AUTOGRAPHES.

RECENSEMENT DES FILMS

ABECEDAIRE ANTIQUE.

Cicéron

ABECEDAIRE MYTHOLOGIQUE.

éléments de religion romaine

Les esclaves dans la société romaine antique de la fin de la République

la mort dans la Rome antique de la fin de la République

Coin cinéma n°1

coin cinéma n°2

coin cinéma n°3

coin cinéma n°4

coin cinéma n°5

coin cinéma n°6

GRAMMAIRE FRANCAISE

LES NOTIONS DE BASE

LE NOM

homonymes, paronymes

LE VERBE

le verbe et ses assistants

les différentes formes du verbe

Valeurs temporelles, aspectuelles et modales des temps de l'indicatif

le subjonctif et l'impératif

PRINCIPAUX ACCORDS

accord des noms

accord des adjectifs et des déterminants numéraux

accord des participes passés.

LA PHRASE

mémento grammatical

mémoire musicale

Oscar Wilde

ABECEDAIRE MYTHOLOGIQUE.

 

Dans cette nouvelle rubrique, on trouvera progressivement de brèves approches  des grands mythes antiques classés par ordre alphabétique, suivies le plus souvent d'expressions françaises qui font référence à ces mythes. Si "le mythe est une invention moderne" pour Florence Dupont (entretien accordé à Philosophie magazine, Hors-Série juillet 2013, Les mythes grecs), nous suivons le conseil qu'elle donne dans le même entretien: "Pour les enfants, la mythologie est un recueil de contes et légendes. Faisons de même. Il faut se sentir très libre. Il ne s'agit plus d'en chercher le sens, mais de s'amuser avec."

------------------------

 

dernière modification: 29/10/13

 

Achille: héros grec de la guerre de Troie que sa mère voulut rendre invulnérable aux blessures mortelles en le plongeant dans le Styx, fleuve des Enfers. Elle négligea son talon, par lequel elle le tenait et c'est précisément au talon qu'il est atteint d'une flèche par le prince troyen Pâris, responsable de la guerre de Troie, fils du roi Priam. Achille en meurt, le tendon tranché net.

le talon d'Achille: le point faible d'une personne.

 

 AntigoneFille et sœur d’Œdipe et fille de Jocaste. Sœur d'Ismène, d'Etéocle et de Polynice. Après avoir accompagné Œdipe, son vieux père aveugle, accablé par les coups du destin, en exil à Colone, elle est de retour à Thèbes, quand ses frères Etéocle et Polynice, rivaux qui se disputent la succession du trône, s'entretuent devant la porte de la ville. Après leur mort, le roi Créon interdit sous peine de lapidation que quiconque accomplisse les rites funéraires pour Polynice, qui avait levé une armée hors de Thèbes contre Etéocle. Antigone défie l'ordre royal et tente de donner à son frère une sépulture. Emmurée vivante dans une grotte, elle finit par s'y pendre.

Sources principales du mythe, reprises récentes incluses:

*Antigone, Sophocle...mais aussi les pièces de Cocteau (1922), Anouilh (1944), Brecht (1948)

*Antigone, H.Bauchau (roman publié en 1997).

 

Pour le philosophe et psychanalyste Cornelius Castoriadis (1922-1997), on peut lire dans la pièce de Sophocle une leçon de démocratie: Antigone, qui se met hors-la-loi au nom des dieux, n'agit pas de manière moins aveugle et irraisonnée que le tyran Créon, qui transgresse les commandements divins au nom de la loi. La démocratie exige d'entendre les raisons de l'autre; or, les personnages d'Antigone et de Créon échangent des répliques, mais pas des dialogues. Dans "L'anthropogonie chez Eschyle et chez Sophocle" (in La Grèce pour penser l'avenir, édition posthume, 2000) il écrit notamment ceci: "Le thème d'Antigone (...) c'est l'agir dans la témérité excessive, l'agir qui se fait en fonction de l'hubris, et la condamnation de cet agir. (...) Créon, qui est le défenseur des lois de la cité, devient apolis, parce qu'il dépasse les limites du phronein, de la prudence. (...) Créon est monos phronon. Il pense tout seul. Il croit savoir tout seul. Il est donc incompatible avec une polis démocratique, et peut-être faut-il voir en lui, effectivement, une figure de tyran. Mais il est absolument évident qu'Antigone elle-même va devenir apolis, privée de ville, en fonction de sa tolma, de son hubris propres.(...) Que dit Sophocle à travers tout cela aux Athéniens? Et pourquoi la tragédie est-elle une institution démocratique? Sophocle leur dit ceci: lorsque nous croyons avoir raison, nous pouvons avoir tort, il n'y a jamais de raisons raisonnables ou rationnelles ultimes. En effet, les argumentaires, si je peux dire, de Créon et d'Antigone, si on les considère en eux-mêmes, sont totalement étanches."

 

Argos:

 

Ariane et le Minotaure: Lorsque Thésée, fils du roi d'Athènes décida de pénétrer dans le fameux dédale de Crète pour abattre le Minotaure*, la fille du roi Minos, Ariane, tombée amoureuse de lui, lui offrit une bobine de fil que le jeune homme dévida derrière lui. Vainqueur du monstre, le héros athénien n'eut plus qu'à rembobiner le fil dans l'autre sens pour retrouver la sortie. Soeur de Phèdre et demi-soeur du taureau à tête d'homme, elle échange le secret du labyrinthe contre une promesse de mariage. Thésée oubliera vite sa promesse et abandonnera Ariane sur l'île de Naxos. Selon les versions du mythe, Ariane meurt de chargin à Naxos ou suit Dionysos. Thésée aurait même été contraint de l'abandonner pour ne pas perdre le reste de son équipage. L'amnésie qui le frappe et lui fait oublier de mettre les voiles blanches pour annoncer sa victoire contre le Minotaure au roi d'Athènes, Egée, son père qui se suicide, cette amnésie serait une punition divine de l'abandon d'Ariane.

Le fil d'Ariane: ce qu'on peut suivre pour se diriger; fil qui sert de guide dans une situation compliquée.

 

 Dans le film Ariane de Billy Wilder (Love in the afternoon, États-Unis, 1957) Ariane (Audrey Hepburn) est une ingénue dont le papa est détective. Entre deux cours de violoncelle, elle met son nez dans les dossiers de son père. C'est ainsi qu'elle sauve Flannagan (Gary Cooper) riche et mûr Don Juan américain menacé par un cocu. Elle tombe amoureuse du coureur de jupons dont elle sauve la vie et décide de le séduire en faisant mine d'être encore moins sentimentale que lui...

Un fil d'Ariane est un fil que prennent les plongeurs subaquatiques pour retrouver leur chemin.

 

 Cassandre: Cassandre (parfois appelée Alexandra) et son frère Pâris-Alexandre, enfants du roi Priam de Troie et d'Hécube, ont reçu d'Apollon, le dieu du chant, de la musique, de la poésie et, accessoirement, de la guérison, le don de prévoir l'avenir[1]. Mais Apollon est amoureux de Cassandre qui lui oppose une fin de non-recevoir.
Suite au camouflet subi, Apollon, très vexé et vindicatif, s'arrange pour que les prédictions de la jeune femme ne soient jamais crues.

C'est ainsi que Cassandre, ayant compris le danger et vu la chute de Troie, s'oppose d'abord à l'entrée du grand cheval de bois dans la ville. L'histoire montre qu'elle ne sera pas écoutée et que ses craintes seront justifiées.
Plus tard, alors qu'elle est l'esclave et la maîtresse d'Agamemnon, elle le supplie de ne pas rentrer chez lui à Mycènes dont il est le roi ; celui-ci ne l'écoute pas et les deux seront tués par Clytemnestre, l'épouse d'Agamemnon.
jouer les Cassandre: Prévoir et annoncer des évènements tragiques ou désagréables sans être cru.



Damoclès: Courtisan de Denys, tyran de Syracuse, persuadé que nul n'est plus heureux que le tyran. Denys lui propose alors de prendre sa place, le fait coucher sur un lit d'or et lui fait servir un repas somptueux. Damoclès, ravi, jouit avec joie de ces plaisirs, jusqu'à ce qu'il aperçoive une épée nue accrochée au plafond, au-dessus de sa tête, qui ne tient que par un mince crin de cheval. Cela lui coupe aussitôt l'appétit. Menacé d'une mort imminente, il supplie le tyran de le laisser partir. Denys voulait ainsi lui montrer selon Cicéron (Tusculanes, V, 21) qu'exercer le pouvoir ne permet pas de jouir du bonheur, tant il est gâché par la crainte d'une menace constante.

(avoir) une épée de Damoclès (au-dessus de la tête):  menace constante et imminente; caractère précaire du bonheur.

"Il avait grandi dans une famille de veuves et il ne voulait pas en rajouter une à la liste. Lorsqu'il avait atteint l'âge de cinquante ans, il avait été très surpris d'être encore en vie et, d'une certaine façon, il s'était trouvé débarrassé d'un poids. L'épée de Damoclès au-dessus de sa tête, il avait peu à peu cessé d'y penser." (Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un), Francis Danemark)

 

Danaïdes: c'est l'histoire de deux rois: Danaos, père de cinquante filles, et son frère Aegyptos, père de cinquante fils. Les deux frères se disputent la royaume d'Egypte. Les fils d'Aegyptos poursuivent leurs cousines pour les épouser contre leur gré. Danaos leur cède en apparence mais ordonne à ses filles de tuer leurs cousins et époux lors de leur nuit de noces. Toutes obéissent, sauf une (Hypermnestre). Après leur mort, les quarante-neuf Danaïdes sont condamnées aux Enfers (Tartare, séjour des criminels) à remplir d'eau un tonneau  (ou une jarre) percé.

Le tonneau des Danaïdes désigne une tâche interminable, un travail inutile et perpétuel.

 

 

 

 

Dédale: ingénieur et architecte, il construit en Crète où il s'est réfugié** un labyrinthe pour y enfermer le Minotaure, monstre anthropophage à tête de taureau, fruit de l'union monstrueuse entre Pasiphaé* et le taureau blanc. Minos, roi de Crète furieux d'avoir perdu son pari contre Thésée (cf Ariane) enferme Dédale et son fils Icare dans le labyrinthe dont ils sortiront par la voie des airs. Dédale perd son fils qui n'a pas écouté ses conseils paternels de prudence (cf Icare) et se vengera de Minos qui meurt ébouillanté dans une baignoire inventée par Dédale***.

*son désir inextinguible pour le taureau promis par Minos à Poséidon a été inspiré par Poséidon à la reine pour se venger de Minos, lequel est bien heureux que dédale conçoive un dispositif de cuir, une gaine qui permet à Pasiphaé d'apparaître comme une génisse et l'autorise à copuler à volonté avec le taureau. (entretien avec Henri Atlan, Philosophie Magazine)

**Jaloux des inventions techniques de son neveu, il le précipite dans le vide du haut de l'Acropole. Il se réfugie alors en Crète, où il fabrique une vache en bois pour Pasiphaë.

***Après la chute mortelle de son fils dans la mer, Dédale se réfugie à Camicos en Sicile chez le roi Cocalos. Lancé à sa poursuite, Minos le localise quand, seul, il relève le défi d'insérer un fil à l'intérieur d'un escargot, en l'attachant à une fourmi. Mais le roi refuse de le lui livrer, et Minos périt grâce à un stratagème de Dédale qui l'ébouillante au moyen d'un tuyau passé dans le plafond de la pièce où Minos se délassait dans son bain.

Sources principales à partir duquel s'est forgé le mythe, reprises récentes incluses:

 

  • Apollodore, Bibliothèque, III, 15, 8-9
  • Ovide, Les Métamorphoses, VIII, 183-235

 

un dédale:  désigne un chemin ou un plan compliqué, un labyrinthe.

Se perdre dans un dédale:expression qui s'emploie quand on se perd dans un ensemble de ruelles  particulièrement enchevêtrées.

 

"Darwin était de ces rares rues de Belcourt qui serpentaient à l'horizontale (...) d'où le côté rebutant et dédaléen du quartier." (Boualem SANSAL, Rue Darwin, 2011)

 

"Fofana traçait sa route avec sûreté dans ce dédale recouvert de céramique livide" (Cannibale, Didier DAENINCKX : Fofana est un agent d'entretien de la RATP qui va aider Gocéné et Badimoin à échapper à la police, leur donner à manger et les conduire à Vincennes où ils souhaitent de rendre pour savoir précisément où Minoé et les leurs ont été envoyés précisément en Allemagne).

"Le dédale des tranchées était interminable." (Thomas l'imposteur, Jean Cocteau)

 

 

 

Enfers: royaume souterrain des morts et d'Hadès. On peut y entrer par l'Averne, lac noir où se trouve une caverne. Le Styx y conduit également. Leur entrée est gardée par Cerbère, le chien à trois têtes (ou 50 têtes et une crinière de serpent) qui empêche également tout mort d'en ressortir, à quelques exceptions notables: Héraklès, Psyché, Thésée, Orphée, et Enée, Ulysse ne faisant que les approcher dans sa catabase (descente aux enfers).Les âmes non ensevelies et les barbares restent 100 ans dans l'Erèbe, région la moins profonde, sur le rivage du Cocyte; les autres s'enfoncent plus profondément, franchissent sans retour posible l'Achéron et regagnent, moyennant une obole symbolique, sur la barque du passeur Charon -vieillard au vêtement trempé, accompagné d'un hibou-l'un des séjours des morts :  le pré de l'Asphodèle où se trouvent la plupart des fantômes des morts, le  Tartare (séjour des Titans et des criminels) ou les Champs Elysées (séjour des heureux) auxquels on accède par le Léthé, le fleuve de l'oubli. Les heureux sont là temporairement selon Platon et Virgile, avant de  goûter à l'eau du Léthé et de se réincarner. On trouve aussi le séjour des enfants morts en naissant, celui des innocents condamnés à mort, celui des suicidés, le champ des larmes, le champ des guerriers. 

 un rocher de Sisyphe: un travail vain, toujours à recommencer. Sisyphe aurait réussi à enchaîner et à emprisonner Thanatos (la Mort). Sa ruse lui permet aussi d'obtenir d'Hadès et de Perséphone de remonter sur terre pour se venger de sa femme (avec laquelle il s'est en réalité préalablement entendu) qui n'a pas recouvert sa sépulture de terre. Finalement, il sera condamné à pousser un rocher au sommet d'une montagne qui retombe à chaque fois en bas de la pente.

un cerbère:un gardien hargneux et inflexible.

 

 

 

 

Harpies: oiseaux au visage humain, les Harpies/Harpyes sont les messagères des divinités infernales. Pourvoyeuses des Enfers où elles emmènent les mortels qu'elles ont enlevés. Elles sont notamment au service des Furies (Erinyes) dont elles finissent par partager la méchanceté. Elles sont mentionnées notamment dans l'Enéide et dans l'histoire des Argonautes, lesquels vont consulter le devin Phinée, harcelé par les Harpies qui souillent sa nourriture de leurs excréments.

Cette femme est une harpie: femme méchante et/ou agressive. Notons que furie a un sens assez proche. Dans La Ballade de Lila K de Blandine Le Callet (2010) la narratrice défend les livres que des agents de sécurité du Centre viennent lui confisquer. Elle défend notamment le dictionnaire que lui a remis M.Kauffmann: "Bon, tu te bouges? ont aboyé les hommes de la Sécurité. Tu le récupères et tu te barres, qu'on en finisse avec cette furie."

 

 

Hercule: héros à la force et à la détermination extraordinaires. Hercule est une forme latinisée du grec Héraklès, véritable nom du héros selon les mythes le concernant. Fils de la mortelle Alcmène et de l'immortel Zeus, il est poursuivi toute sa vie durant par la jalouse Héra. Dès sa naissance, Héraklès se montre fort: il tord le cou des serpents qu'Héra a glissés dans le lit des jumeaux Héraklès et Iphiklès. A l'âge adulte, Héraklès  tue sa femme Mégara et/ou ses propres enfants, dans un accès de folie provoqué par la même Héra qui cherche toujours à se venger des infidélités de son époux. Pour expier son crime, Héraklès se soumet à douze épreuves apparemment insurmontables que lui soumet le roi Eurysthée: ce sont les douze travaux d'Hercule: le lion de Némée, l'hydre de Lerne, le sanglier d'Erymanthe, la biche de Cérynie, les oiseaux du lac Stymphale, les écuries d'Augias, le taureau de Crète, les cavales de Diomède, la ceinture d'Hippolyte, les boeufs de Géryon, Cerbère, les pommes d'or des Hespérides. Héraklès surmonte les douze épreuves. Il n'en est pas moins le fils d'une mortelle et va périr aussi. Déjanire, nouvelle épouse d'Hercule, offre à notre héros une tunique imbibée du sang de Nessos, un centaure qui avait cherché à abuser d'elle avant de lui faire accroire que si elle recueillait son sang, celui-ci agirait comme un philtre d'amour. Déjanire croit le centaure qui prétend vouloir se racheter avant de mourir. Déjanire offre donc cette tunique à Hercule pour raviver la flamme de leur amour. Le cadeau se révèle empoisonné et brûle tant Hercule qu'il demande à ce qu'on lui construise un bûcher. car il ne parvient pas à se défaire de cette tunique. C'est dans le feu qu'il périt avant d'être finalement admis au rang des dieux.

Un travail d'Hercule désigne aujourd'hui une tâche presque insurmontable réclamant une force surhumaine, ou du moins de la persévérance.

Nettoyer les écuries d'Augias signifie parvenir à nettoyer un endroit particulièrement vaste et sale.

Une tunique de Nessus: un cadeau empoisonné.

revêtir sa tunique de Nessus: expression qu'on emploie pour dire que l'on souffre à cause de celui ou de celle qu'on aime (et ce sans que ce soit volontaire de la part de l'être aimé).

 

 

 

Icare: fils de l'architecte Dédale dont il n'écoute pas les conseils de prudence. Enfermés dans un labyrinthe élaboré par Dédale, le père et le fils parviennet à s'évader par la voie des airs. Des plumes assemblées avec de la cire leur servent d'ailes. Dédale conseille à son fils de ne pas trop approcher du soleil car la cire pourrait fondre, ce que son fils oublie vite tant il est ravi de voler.

 "Tout d'un coup, ça me saute aux yeux. Il est tellement plus beau que moi que nous n'existons pas sur le même plan. Comme si j'étais Icare volant trop près du soleil et s'écrasant au sol, embrasé. Vu comme ça, c'est logique: il n'est pas l'homme qu'il me faut." (Cinquante nuances de Grey, El James, 2011, 2012)

"Je suis sous le charme, Christian. Tu m'éblouis. J'ai l'impression d'être Icare et de voler trop près du soleil." (ibidem)

 

 

Jupiter: il faudrait une rubrique consacrée exclusivement à Jupiter (Zeus)qu'on trouvera présenté succinctement dans les "éléments de religion romaine". Ses aventures amoureuses sont nombreuses (plus d'une centaine connues). Il est donc légitime qu'on trouve disséminés partout ailleurs des histoires relatives à Jupiter. Notons toutefois que parmi les pouvoirs divins de Jupiter, il eut celui d'être père-porteur! Sur les conseils de la jalouse Junon, la mortelle Sémélé voulut voir son amant Jupiter en dieu tout puissant : celui-ci se présenta donc devant elle avec sa foudre et ses éclairs, et Sémélé tomba morte foudroyée. Jupiter enferma alors dans sa cuisse l’enfant qui devait naître de leur union jusqu'à sa naissance. Bacchus/Dionysos n'est pas le seul enfant que Jupiter porte: on se souvient de la naissance de Minerve/Athéna qui sortit tout armée du crâne de Jupiter.

Se croire sorti de la cuisse de Jupiter: se croire quelqu'un d'important. Expression qui dénonce la vanité injustifiée d'une personne.

Je ne suis pas sorti de la cuisse de Jupiter, moi: phrase employée pour marquer une opposition sociale liée à la naissance, quand on veut s'opposer à une personne qui a été privilégiée par la naissance.

 

 

 

 

Méduse: Méduse est l'une des trois Gorgones, monstres féminins de l'Océan qui inspirent la terreur (en grec gorgos, effrayant): Méduse est la "reine", Sthéno la "puissante", Eryale "celle qui erre au loin". Le visage de Méduse était particulièrement terrifiant. Malgré ses traits peu engageants, elle séduit tout de même Poséidon et rend Athéna jalouse au point que cette dernière lui inflige un regard fixe comme la pierre. Ce défaut gênant devient son plus grand pouvoir, puisque quiconque la regarde se trouve pétrifié, c'est-à-dire médusé...Comme Méduse est la seule mortelle des trois Gorgones, le héros Persée réussit à la tuer en lui coupant la tête, grâce à l'aide des dieux: Pluton/Hadès lui fournit un casque qui rend invisible, Mercure/Hermès des ailes pour ses pieds, Minerve/Athéna un miroir (bronze poli) pour éviter de la regarder directement, et les nymphes un sac pour y enfermer la tête, car, même coupée, elle reste dangereuse.

une méduse: animal marin dont les tentacules rappellent la chevelure mêlée de serpents de la célèbre Gorgone. La Méduse est le nom de la frégate qui fait naufrage (cf le radeau de la Méduse, qui sera d'ailleurs repéré par une autre frégate au nom antique, l'Argus). Dans La Ballade de Lila K, de Blandine Le Callet (2010), la gardienne d'immeuble est assimilée à une gorgone: "...nous filions doux jusqu'à l'ascenseur, sous l’œil inquisiteur de l'étrange gorgone."

"Ma conscience, furieuse, a l'air de Méduse avec ses cheveux qui volent dans tous les sens, ou bien du Cri d'Edvard Munch avec ses mains pressées sur ses joues." (Cinquante nuances de Grey, El James, 2011, 2012)

être médusé: être frappé de terreur, être pétrifié, être frappé de stupeur, être étonné (affaiblissement du sens).

Dans Le pingouin d'Andreï Kourkov, on trouve: "Elle le regarda, abasourdie. Sonia, qui avait déjà enlevé ses chaussures, mais pas sa doudoune, se retourna aussi, l'air plus curieux que stupéfait.

-Oui, pas de problème, dit-elle, encore médusée."

 

être sous l'égide de..: être sous la protection de...

 

 MidasRoi de Phrygie. Fils de Cybèle et de Gordias. On lui livre un jour Silène, éducateur et compagnon de Dionysos qui, s'étant endormi enivré de vin, avait été abandonné par les troupes de Dionysos. Midas le rend à Dionysos qui, en retour, lui promet d'exaucer le vœu qu'il formulera. Demande de pouvoir transformer tout ce qu'il touche en or. Le dieu s'exécute avec un sourire. Midas réalise que tous les aliments et toutes les boissons qu'il veut prendre se transforment aussitôt en or. Mourant de soif et de faim, il implore Dionysos de le délivrer de sa faveur. Dionysos lui conseille d'aller se laver à la source du Pactole, qui, depuis ce jour, roule des paillettes d'or. Chez Ovide, déclare le satyre Marsyas meilleur musicien qu'Apollon, lequel lui fait pousser des oreilles d'âne. Selon Strabon, meurt après avoir bu le sang chaud d'un bœuf dans l'espoir de se délivrer des songes funestes qui troublaient son sommeil.

 

Principales sources à l'origine du mythe:

 

  • Ovide, Les Métamorphoses;
  • Plutarque, Oeuvres morales.

 

Morphée: dieu grec des rêves, fils du Sommeil (Hypnos) et de la Nuit. Chez les Grecs, les rêves sont des messages des dieux qu'on peut parfois interpréter. Le nom de Morphée a la même racine que le mot grec morphè qui signifie forme, car les songes prennent la forme de personnages humains ou divins. Il est représenté avec une fleur de pavot à la main, plante dont on tire l'opium et la morphine, drogue puissante qui endort les douleurs.

"Je sentais ce bon vieux Morphée me tapoter les paupières avec son manteau de velours." (Pimp, Iceberg Slim)

être/tomber dans les bras de Morphée: dormir/s'endormir profondément davantage que rêver, curieusement, même si les deux sont souvent liés.

 

 

 

Narcisse: "Narcisse vivra très vieux à condition qu'il ne se regarde jamais"-ce sont les mots sibyllins du prophète Tirésias à sa naissance. Doué d'une orgueilleuse beauté, reste insensible à l'amour passionné que lui portent les filles et les garçons, y compris la nymphe Écho. Après qu'il a provoqué le suicide d'Ameinias, qui s'était épris de lui sans retour, est puni par Némésis: en s'abreuvant à une source, découvre sa propre image et s'en éprend aussitôt violemment. Selon Ovide, se suicide en raison de l'impossibilité de s'unir à l'image aimée. Selon Pausanias*, meurt quand l'eau est troublée par la chute d'une feuille, rendant laide son image. Selon une autre source, se noie en voulant embrasser sa propre image. Sur la rive où il vient de mourir, éclot une fleur blanche, qui portera son nom.

 * Dans cette version, Narcisse avait une sœur jumelle qui mourut. Se voyant dans l'eau, il croit voir sa sœur et cela console son chagrin. Bien qu'il sache que ce n'est pas sa sœur, il prend l'habitude de se regarder dans les sources, pour se consoler de la perte. (Jean Baudrillard, De la séduction)

 

Sources principales à partir duquel s'est forgé le mythe, reprises récentes incluses:

  • Ovide, Les Métamorphoses
  • Pausanias

 

 

 

 

 Oedipe ("Aux pieds enflés"): Fils de Laïos, roi de Thèbes, et de Jocaste. Fils adoptif du roi de Corinthe, Polybos, et de la reine Mérope. Père d'Antigone et d'Ismène, d'Antigone et de Polynice. Abandonné à la naissance par ses parents qui l'exposent sur le mont Cithéron, les pieds percés, après qu'un oracle les eut avertis qu'il tuerait son père et épouserait sa mère. Recueilli et élevé par Polybos, roi de Corinthe. S'enfuit de Corinthe pour échapper aux prédictions de l'oracle qui lui annonce le parricide et l'inceste avec sa mère. Rencontre en chemin Laïos, le tue après une querelle. Résout l'énigme du Sphinx qui terrorisait Thèbes, obtient ainsi le trône royal et la main de Jocaste. Plus tard, la peste s'abat sur Thèbes. L'oracle annonce que la peste sera éradiquée quand le meurtrier de Laïos aura été chassé. Oedipe comprend que c'est Laïos qu'il a assassiné, et que Jocaste et Laïos sont ses parents. Il se crève alors les yeux. est chassé de Thèbes. Ou part en exil.

Principales sources à partir desquelles s'est forgé le mythe d'Oedipe, reprises plus récentes incluses:

  • Sept contre Thèbes, Eschyle;
  • Œdipe roi et Œdipe à Colone, Sophocle;
  • Œdipe, Sénèque.
  • Bibliothèque historique, Diodore de Sicile (livre IV, 64)
  • Bibliothèque, Apollodore, III, 5, 9  http:/ugo.bratelli.free.fr/Apollodore/DetailsLivres.htm
  • mais aussi théâtre de  Corneille, Gide, Cocteau, Toufik El-Hakim
  • en musique: Richard Strauss, Igor Stravinsky...
  • au cinéma: Pier Paolo Pasolini

 

 le complexe d'Oedipe: désir prétendument universel inconscient des fils de tuer leur père et de coucher avec leur mère (Freud). Le complexe d’œdipe est mentionné pour la première fois par Freud dans une lettre à son ami Wilhelm Fliess en 1897. Dans le chapitre V ("Le matériel et les sources du rêve") de L'interprétation des rêves (1900), il est introduit comme un motif de rêve récurrent. Cette théorie psychanalytique se fonde exclusivement sur la version du mythe que donne Sophocle dans Oedipe roi -et encore, en la tronquant.

Dans un entretien accordé à Philosophie magazine (Hors série "Les mythes grecs: pourquoi on n'y échappe pas, juillet-août 2013), le philosophe Clément Rosset (1939-) souligne que "l'une des grandes bizarreries de Freud est sa tendance à exonérer de toute responsabilité les pères". Il rappelle l'histoire de Laïos, roi de Thèbes: "un jour, bien avant la naissance d'Oedipe, il a reçu dans son palais Pélops, roi de Pise en Elide, accompagné de son fils Chrysippe. Chrysippe, âgé d'une dizaine d'années, était d'une grande beauté. Laïos a conçu un tel désir libidinal pour ce jeune garçon qu'il s'en est emparé nuitamment et l'a violé. Le viol de Chrysippe fournit le thème d'une pièce d'Euripide, Chrysippos, que nous avons perdue, mais dont il reste des fragments; par la suite, ce motif apparaît chez de nombreux auteurs, notamment dans les Vies parallèles de Plutarque et dans les Tusculanes de Cicéron. Ce viol était donc bien connu des auteurs de l'Antiquité. Mais l'histoire ne s'arrête pas là! Peu après avoir quitté Thèbes, Chrysippe avoua toute l'affaire à son père. Furieux, Pélops demanda à Héra, déesse protectrice du foyer, de le venger. Vous savez qu'en ce temps-là, les hommes pouvaient s'adresser aux hommes plus facilement qu'aujourd'hui...L'oracle de Delphes annonça alors à Laïos son châtiment: il aurait la vie sauve, mais serait interdit d'enfantement. Et s'il lui venait un fils -susceptible de monter sur le trône et de perpétuer sa lignée-, l'oracle prédisait que cet héritier le tuerait et qu'il épouserait sa femme. On comprend que Laïos, après cette sentence, fut enclin à la prudence. Il se tenait à distance du lit de sa femme, Jocaste. Seulement, Jocaste voulait un enfant. (...)"

 

 

Orphée:

 

Pactole: fleuve aurifère de Lydie (région de l'actuelle Turquie), source de richesse pour le roi immensément riche, Crésus. C'est dans ce fleuve que le roi de Phrygie Midas se serait baigné pour mettre un terme au charme qu'il avait souhaité: que tout ce qu'il touche se transforme en or, voilà ce qu'il aurait obtenu de Dionysos qui lui accorda d'exaucer un voeu en récompense de son hospitalité. Si Midas devient aussitôt immensément riche, il déchante quand il s'aperçoit qu'on ne peut pas manger du pain ou de la viande en or massif.

Toucher le pactole: gagner ou obtenir une fortune immense; devenir très riche.

Riche comme Crésus: être immensément riche.

"Il va falloir que je réfléchisse à tout ça. Ce serait en effet de la pure folie de tomber amoureuse d'un homme beau comme un dieu, plus riche que Crésus, qui me destine à sa Chambre rouge..." (Cinquante nuances de Grey, El James, 2011, 2012)

 

 

Pandore ("Tous les dons, qui donne tout"): Première femme, origine du mal. Figure de la curiosité et du mal. Pour se venger de Prométhée qui l'a trompé en lui volant le feu pour le donner aux hommes, Zeus décide de punir les hommes qui vivaient heureux, sans travailler et sans connaître la maladie. Il décide de créer la première femme mortelle. Pourvue de tous les charmes possibles, d'où son nom de Pandora, "qui a tous les dons", Pandora a un vice: elle est curieuse. Envoyée aux hommes avec une jarre* enfermant tous les maux et souffrances, (ou tous les biens et les joies) elle l'ouvre pour voir ce qui s'y trouve: son contenu s'envole. Seule l'Espérance** restera dans la jarre parce que Pandora referme la jarre. Pandora serait donc celle qui aurait apporté les maux aux mâles et mis un terme à l'âge d'or. Elle est aussi une figure de la curiosité féminine, comme Psyché, envoyée aux Enfers chercher la boîte qui contenait la beauté de Perséphone avec interdiction d'ouvrir la boîte. Inutile de préciser que Psyché elle aussi transgresse l'interdit.Pandora est la femme d’Épiméthée, qui l'épouse contre l'avis de son frère Prométhée.

Sources principales à partir duquel s'est forgé le mythe, reprises récentes incluses:

  • Les Travaux et les Jours, Hésiode;
  • Théogonie, Hésiode;

 

une boîte* de Pandore est une source  de malheurs et de catastrophes sans fin.

ouvrir la boîte* de Pandore: soulever un problème, une question qui fâche ou un secret de famille, qu'il aurait mieux valu laisser de côté; s'exposer, par une initiative malheureuse, à de graves dangers.

 *boîte ou jarre? Selon une étude de Doris et Erwin Panofsky, la "boîte de Pandore" était en fait une jarre. C'est Érasme de Rotterdam qui transforme le pithos du texte d'Hésiode, grande jarre en argile, en pyxis, boîte.

**Le mot elpis signifie plus précisément "l'attente en face d'un événement qu'on prévoit mais qui n'est pas sûr" (Jean-Pierre Vernant) suscitant ainsi, selon les circonstances, l'espoir ou la crainte -état qui distingue les hommes des animaux.

 

 Prométhée: Frère d'Atlas, de Ménétios et d'Epiméthée. Père de Deucalion. A créé les hommes à partir d'eau et de terre. Vole le feu aux dieux pour le porter aux hommes. Pour cela, enchaîné à un rocher dans le Caucase, où son foie est dévoré par les vautours. Libéré par Héraklès.

Dans la version d'Hésiode commentée par Jean-Pierre Vernant, à l'origine, les hommes accédaient directement aux fruits de la terre. Ils devaient alors sacrifier à Zeus les meilleurs morceaux de l'animal que sont, pour les Grecs, le foie et le cœur. Que fait Prométhée? Sous la couche de graisse qui protégeait les viandes que l'on mettait à griller sur l'autel, il substitue des os à ces abats. Colère de Zeus: vous m'avez donné des os? Alors j'enfouis votre pitance dans le sol! Dorénavant, il vous faudra travailler pour vous nourrir: retourner la terre avec des instruments, dépendre de la technique.

 

Sources principales à partir duquel s'est forgé le mythe, reprises récentes incluses:

 

  • Platon, Protagoras, 320c-321d (Platon s'inspire d'Hésiode et d'Eschyle)
  • Apollodore, Bibliothèque, livre I, chapitre VII, §1
  • Prometheus, film de Ridley Scott (2012)

 

 

Günther Anders, philosophe et écrivain allemand (1902-1992), premier époux d'Hannah Arendt, penseur, critique, de la technique, développe dans L'Obsolescence de l'homme (1956) une critique de la civilisation axée sur le décalage entre la perfection des machines et la défectuosité de l'homme. Il développe l'idée d'une "honte prométhéenne", honte de l'origine, honte d'être devenu plutôt que d'avoir été fabriqué, honte de l'origine comme du résultat: "Le défi prométhéen réside dans le refus de devoir quelque chose à autrui- y compris soi-même. (extrait d'un article du journal du 11 mars 1942 que l'auteur a tenu en Californie où il était en exil, publié en ouverture de L'Obsolescence de l'homme)

 

Pygmalion: artiste célibataire et misogyne qui sculpte une statue si belle qu'il en tombe amoureux. Il prie Vénus de donner vie à sa statue qui se métamorphose (Ovide, Les Métamorphoses,livre X, vers 243-297). Le mythe a inspiré bien des artistes à travers les époques car Pygmalion incarne l'artiste et son pouvoir. La Fontaine en fait une figure possible du fabuliste ("Le statuaire et la statue de Jupiter", IX, 6) qui dit la vérité avec des mensonges. Avant lui en Italie, le peintre officiel des Médicis, Bronzino, s'attachait à la dimension religieuse de la scène, mettant en scène la prière  à Vénus. La scuplture de Falconet à la fin du 18ème siècle est remarquable en ce qu'elle parvient à montrer le moment même de la métamorphose. Plus près de nous, le dramaturge égyptien Toufik El-Hakim imagine dans un Pygmalion (1942) en quatre actes une suite à l'histoire d'Ovide. Que se passe-t-il une fois que Galathée est devenue réelle? Bonne ménagère, cuisinière docile et attentionnée, Galathée ne peut que provoquer la colère de l'artiste qui se rend compte que les dieux l'ont privé de son génie, "avec son cheval ailé qui galope dans un ciel infini". En rendant Galathée réelle, ils ont réussi ce miracle: "réduire le ciel à un plafond; du cheval ailé faire un pauvre oiseau battant des ailes à l'intérieur d'une chambre conjugale." Energies déceptives du réel versus imagination enthousiasmante. Une très belle réflexion sur l'art.

 

Sisyphe:

 

Sosie:  esclave d'Amphitryon et d'Alcmène. Pour séduire la fidèle Alcmène, Zeus ne trouve pas d'autre moyen que de se métamophoser en Amphitryon, pourtant parti guerroyer. Pour donner plus de force à la tromperie, Hermès prend les traits de Sosie. La ressemblance est si parfaite qu'Alcmène se trompe et trompe son mari à sa propre insu! De l'union de Zeus et d'Alcmène naît Héraklès.

Être le sosie de quelqu'un: avoir une parfaite ressemblance avec quelqu'un.

 

 Stentor: guerrier grec de la guerre de Troie qui avait selon Homère "une voix de bronze, aussi forte que celle de cinquante hommes réunis" (Iliade), ce qui poussa Héra à prendre son apparence et sa voix pour s'adresser aux Grecs. Une légende raconte qu'il osa défier par vanité Hermès/Mercure, le messager des dieux, et qu'il succomba dans cette lutte vocale.

Une voix de

 

 

 

 

Tantale: Habitant de l'Enfer (Tartare) particulièrement célèbre. Fils de Zeus et d'une Titane. Il aurait commis un crime particulièrement atroce qui lui valu un supplice aussi atroce. Pour éprouver la sagacité des dieux, il leur aurait servi à manger son propre fils (Cécrops Pélops) pour voir s'ils étaient capables de savoir quelle viande ils mangeaient! Cette version du crime est la plus ...croustillante: il aurait, selon d'autres versions, volé l'ambroisie ou divulgué des secrets divins aux hommes. Horrifié, Zeus ressuscite l'enfant et condamne le père à demeurer éternellement sous un arbre fruitier au bord d'une rivière immergé jusqu'au cou dans un fleuve du Tartare : chaque fois que Tantale veut cueillir un fruit, la branche se relève, chaque fois qu'il veut boire, l'eau se retire.

Principales sources du mythe, reprises récentes incluses:

 

  • Homère, Odyssée, chant XI, 177;
  • Apollodore, Bibliothèque. Epitomé, II, 1
  • Pindare, Olympiques, livre I;
  • Cicéron, Tusculanes
  • Lucrèce, De la nature des choses, III, 980.

 

un supplice de Tantale  désigne soit le fait de ne  jamais atteindre ce que l'on désire alors que c'est à portée de main soit le fait de ne jamais parvenir à ses fins malgré ses efforts.

* Comme le fait remarquer la sociologue Eva Illouz (Philosophie magazine), le mythe de Tantale fait contrepoint à celui de Midas: "qu'il soit assouvi ou frustré, le désir est toujours voué à l'échec."

*Dans le film Certains l'aiment chaud de Samuel Wilder (1959, avec Marilyn Monroe), comédie sur la prohition aux Etats-Unis, au moment où "Joséphine" et "Daphné" entrent travesties dans la voiture très féminine du train, "Daphné", véritable Dom Juan s'exclame : "C'est le  supplice de Tantale, mon vieux! ". Et de raconter un rêve qu'il faisait quand il était petit, enfermé dans une pâtisserie...

*Dans La Ballade de Lila K de Blandine LE CALLET (2010), la narratrice découvre un jour une odeur qui lui rappelle le doux temps de son enfance: il s'agit de l'odeur d'un pâté pour chats.... Dans la suite du roman, on découvre que la mère de la narratrice se droguait et se prostituait pour subsister, enfermant sa fille dans un placard pour la protéger...et la nourrissant de pâté pour chat! Quand elle se rend adulte chez des amis qui donnent ce pâté à leur chat (Pacha), Lila en prend discrètement quelques miettes: "Je rejouais à ma façon, secrète et solitaire, une version insolite du supplice de Tantale."

 Sources:

  • La cuisse de Jupiter, Bernard Klein.
  • Philosophie magazine, hors série, "Les mythes grecs: pourquoi on n'y échappe pas", juillet-août 2013.
  • Divers sites : Wikipédia, site de l'académie de Créteil, etc.