Accueil

CITATIONS (2017-...)

Citations (archives 2012-2016)

Citations (archives 2008-2012)

LES TEXTES DU MOIS (2017-...)

Textes du mois (archives 2012-2016)

Textes du mois (archives 2008-2012)

HISTOIRES DRÔLES ET ABSURDES

Histoires drôles et absurdes (archives 2011-2012)

NOTES DE LECTURE

Notes de lecture (2012-2016)

notes de lectures (archives 2008-2012)

MA BIBLIOTHEQUE IDEALE

Ma bibliothèque idéale (archives 2012-2016)

ma bibliothèque idéale (archives 2008-2012)

carnet d'écriture n°1 (2009-2011)

carnet d'écriture n°2 (2012)

Carnet d'écriture n°3 (2012-2013)

carnet d'écriture n°4 (2014-2016)

DICTIONNAIRE DES MOTS ADOPTES

ELOGE DE LA FRANCOPHONIE

coin Caratini I César

COIN CARATINI II Auguste

COIN PROUST

COIN TOURNIER

COIN DES PETITS BATEAUX

RECENSEMENT DES TEXTES

RECENSEMENT DES OEUVRES.

RECENSEMENT DES TEXTES AUTOGRAPHES.

RECENSEMENT DES FILMS

ABECEDAIRE ANTIQUE.

Cicéron

ABECEDAIRE MYTHOLOGIQUE.

éléments de religion romaine

Les esclaves dans la société romaine antique de la fin de la République

la mort dans la Rome antique de la fin de la République

Coin cinéma n°1

coin cinéma n°2

coin cinéma n°3

coin cinéma n°4

coin cinéma n°5

coin cinéma n°6

GRAMMAIRE FRANCAISE

LES NOTIONS DE BASE

LE NOM

homonymes, paronymes

LE VERBE

le verbe et ses assistants

les différentes formes du verbe

Valeurs temporelles, aspectuelles et modales des temps de l'indicatif

le subjonctif et l'impératif

PRINCIPAUX ACCORDS

accord des noms

accord des adjectifs et des déterminants numéraux

accord des participes passés.

LA PHRASE

mémento grammatical

mémoire musicale

Oscar Wilde

CITATIONS (2017-...)

 

 

 

  • mars 2018

 

  • "L’œil ne se voit pas lui-même; il lui faut son reflet dans quelque autre chose." (Shakespeare)
  • "C'est par la fraternité qu'on sauve la liberté." (Victor Hugo).

 

  • janvier 2018

 

  • Les loyautés, "ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres, (...) des promesses que nous avons murmurées ou dont nous ignorons l'écho, des fidélités silencieuses.(...) Ce sont les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves." (Les Loyautés, Delphine de Vigan)
  • "L'étranger est, peut-être, cet homme sans identité établie, auquel nous réclamons avec insistance un nom. On ne naît pas étranger. On le devient, à mesure que l'on s'affirme." (Edmond Jabès, exergue d'Amarres, récit de Marina Skalova)

 

  • décembre 2017

 

  • "Certes, un rêve de beignet, c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage. " (Marek Halter) Et que dire d'un rêve qui terrorise et sidère ? Un acte de mémoire ?

 

  • "un, deux, l'infini." (proverbe chinois. Une fois qu'on a observé plus d'un mode de fonctionnement alors on peut envisager une infinité d'options possibles."

 

  • "Je ne perds jamais: parfois je gagne, et parfois j'apprends." (Nelson Mandela)

 

  • "Pour comprendre un système, il faut le modifier." (Kurt Lewin, sociologue). Dans les années 44/45 aux États-Unis, le ministère de la guerre fait appel à Kurt Lewin afin qu'il amène les Américains à modifier leurs habitudes alimentaires et à consommer davantage d'abats (cœurs, tripes, rognons...) en cette période de pénurie de viande (envoyée pour nourrir les militaires au front). A l'époque, consommer des abats faisait l'objet d'une grande aversion de la part des consommateurs. Que faire ? Pour Lewin, l’aversion pour ces morceaux est culturellement marquée et il s’agit donc de normes sociales. La solution serait donc de déconstruire ces normes et de les reconstruire autrement. Il va réaliser une expérience marquante en séparant 2 groupes. Un 1er dans lequel un intervenant nutritionniste fait un exposé sur les bienfaits des abats. On demande aux sujets de dire leur intention d’achat et on leur précise qu’il y aura un contrôle dans six mois pour rendre compte de l’effectivité ou non des achats. Cette méthode est persuasive avec des pressions vers le changement qui correspondent au commandement autoritaire. Résultat : 3% vont effectivement acheter des abats. Dans le 2ième groupe : la discussion va être focalisée sur les aversions ou tout ce qui peut empêcher les personnes d’acheter ces produits. On emmène donc les sujets à verbaliser leurs résistances et à prendre conscience des normes sociales. Résultat : 32 % achèteront des abats dans le second groupe. Lewin insistera sur le fait que cette condition de dialogue permet de ne pas entraver « la liberté de décision » des sujets et favorise l’acceptation des conduites jusque là considérées comme déviantes ou marginales.

 

 

  • novembre 2017

 

 

  • « On demande – et c’est légitime - aux serviteurs de la chose publique plus que la conformité à la Constitution et à la loi, plus que le sens commun et la probité du « bon père de famille » ou, pour être correct, de la « bonne mère de famille ». On attend d’eux des preuves de désintéressement et de dévouement à l’intérêt général ; plus encore : la dignité inhérente à l’exercice d’une parcelle de la puissance publique. Ce qui anime les responsables publics, c’est justement la conscience vive et claire de se savoir chargés d’un projet qui les dépasse. Ils ne jouent pas une aventure personnelle, ni même collective ; ils servent le bien public et contribuent, par leur engagement, à l’exercice plein et digne de notre souveraineté. Notre conduite doit exprimer cet état et cette conviction » (Jean-Marc Sauvé, vice-président du Conseil d'État, « L’engagement dans la fonction publique pour défendre les valeurs de la République » - Intervention lors du colloque organisé par le ministère de la Décentralisation et de la fonction publique à l'Université Paris-Ouest Nanterre La Défense : « Incarner, défendre et promouvoir les valeurs de la République, pour refonder nos services », 26 novembre 2015. 

  • « Il y a ceux qui voient les choses telles qu’elles sont et se demandent pourquoi, il y a ceux qui imaginent les choses telles qu’elles pourraient être et se disent ... pourquoi pas ? » (Bernard Shaw)

 

 

 

 

  • octobre 2017

 

 

  • "Le plus grand chef d’œuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre." (Jean Cocteau)

 

  • Il faut qu'une porte soit ouverte...ou d'une autre couleur. " (Pierre Dac)
  • "Essayer encore. Rater encore. Rater mieux." (Samuel Beckett, Cap au pire)
  • "Le monde des livres est le plus grand de tous les mondes que l'homme n'a pas reçu de la nature mais tiré de son propre esprit."(Hermann Hesse). Le monde des livres nourrit le monde des rêves qui est encore plus vaste. (Citation de Hesse et commentaire extraits du Sixième sommeil, Bernard Werber).

 

  • "Le plus tôt tu pourras intégrer le point de vue de tes ennemis, le plus tôt tu pourras bénéficier de leur enseignement. Et tes ennemis sont souvent de très bons professeurs. Ils n'apparaissent pas dans ta vie par hasard (...) Dans la vie, il n'y a pas d'échec. Il n'y a que des réussites et des leçons." (Le Sixième sommeil, Bernard Werber)

 

  • "Celui qui n'a pas voulu quand il le pouvait ne pourra pas quand il le voudra."
    (Le Sixième sommeil, Bernard Werber).

 

 

  • septembre 2017

 

  • "La gaieté vient avec l'âge: généralement les jeunes prennent les choses au tragique, mais avec un peu plus de recul, je suis sensible aux rimes de l'Histoire, à ce qui revient périodiquement." (Régis Debray, France Inter, entretien du 22 septembre 2017)

 

  • "Nous avons perdu la conscience de porter une histoire collective.Ce qui pourrait me rendre triste, c'est la perte de l'horizon, la fin du récit de l'émancipation. (...). Aujourd'hui, nous sommes le nez sur l'événement, et nous n'avons plus de mythe unificateur, de mythe porteur, d'où l'effritement, d'où le tout à l'égo, d'où ce sentiment de solitude." (Régis Debray, ibidem).

 

  • "Ceux qui rêvent éveillés ont connaissance de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu' endormis. Dans leurs brumeuses visions, ils attrapent des échappées  de l'éternité et frissonnent en se réveillant, de voir qu'ils ont été, un instant, sur le bord du grand secret." (Edgar Allan Poe, cité par Bernard Werber dans Le Sixième sommeil).

 

  • "Le mot maladie vient de mal à dire." (Bernard Werber, Le Sixième Sommeil).

 

 

  • août 2017

 

 

  • "Le mensonge vole et la vérité boitille derrière." (Swift)

 

  • "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." (George Orwell)

 

  • "Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la conviction qu'il y a quelque chose de plus important que la peur." (Ambrose Redmoon)

 

  • Tout ce que vous avez toujours voulu est juste de l'autre côté de la peur." (George Addair)

 

  • "Les plaisirs de la table accompagnent tous les autres et ils restent les derniers pour nous consoler de leur perte." (Brillat Savarin)

 

  • "Les statistiques, c'est comme les mini-jupes: ça laisse deviner beaucoup de choses, mais ça cache l'essentiel." (Axel Kahn)

 

  • "La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé." (Socrate)

 

  • « Si tu ne sais pas user de la minute, tu perdras l'heure, le jour, et toute la vie.»

 

  • « Celui qui a une raison de vivre peut endurer n’importe quelle épreuve ou presque. » (Nietzsche, cité par Noah Harari dans Sapiens)

 

  • "Le "culturalisme" a remplacé aujourd'hui le "racisme"." (Noah Harari, Sapiens, analyse politique intéressante, cf page 354)

 

  •  "Il y a une certaine justice poétique dans le fait qu’un quart du monde, et deux des sept continents, ait reçu le nom d’un Italien peu connu dont le seul titre de gloire est d’avoir reconnu : « Nous ne savons pas ! » (Harari, Sapiens:à propos du continent américain nommé ainsi par un cartographe convaincu par l'analyse d'Amerigo Vespucci, pour qui les terres découvertes par Colomb étaient un nouveau continent inconnu des saintes écritures, des géographes antiques comme de leurs contemporains.)

 

  • "Pour ce qui est de l'avenir, il se s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible." (Antoine de Saint-Exupéry).
  • "Faire ce qu'on aime, c'est la liberté. Aimer ce qu'on fait, c'est le bonheur. " (proverbe africain)

 

 

 

 

 

 

  • juillet 2017

 

  • "Le succès, c'est se promener d'échecs en échecs tout en restant motivé." (Churchill)

 

  • "L'échec est l'épice qui donne sa saveur au succès." (Truman Capote)

 

  •  "L'autorité, on la garde jusqu'au moment où on est obligé de l'exercer." (Corto Maltese au Moine, dans La Ballade de la mer salée).

 

  • "Le courage croît en osant, et la peur en hésitant" (Pubililius Syrus)

 

 

 

  • février 2017

 

 

  • "Vous savez la différence entre un con et un voleur?

        -Non.

        -Un voleur, des fois, ça se repose."

       (Belmondo dans Le Guignolo).

 

  • janvier 2017

 

  • "De la pluie naît l'arc-en-ciel: il suffit d'un rayon de soleil." (Simorgh)

 

  • "Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends." (Benjamin Franklin)

 

  • "Tu choisiras quand t'auras le choix." (Louis Jouvet).

 

  • Sarah Bernhardt avait peur avant d'entrer sur scène. A une collègue qui s'étonnait parce qu'elle-même ne connaissait pas cette peur, Sarah Bernhardt lui répond: "ça viendra avec le talent!"